Modernismes

 Dans la deuxième moitié du XIXe siècle un nouveau langage expressif s’est développé dans la plupart de l’Europe et dans quelques zones de l’Amérique, qui atteindra sa splendeur maximale en Espagne la dernière décennie de ce siècle et jusqu’aux début du XXe siècle.

Le Modernisme est caractérisé pour être un art ornemental basé sur une liberté excessive des formes, où les courbes abondent, avec des formes douces ondulées et délicates, et aussi avec des fréquents motifs végétaux et floraux.

Ce mouvement artistique trouve son expression dans des formes bien distinctes d’art non seulement dans l’architecture, mais aussi dans les arts décoratifs, la sculpture, la peinture, les arts graphiques, la littérature, la musique ainsi que dans d’autres domaines artistiques qui luttaient pour le renouvellement des formes d’expression et de pensée.

Le Modernisme fut associé aux grandes familles qui contrôlaient l’économie du pays. Il s’agissait des groupes sociaux qui montraient une forte volonté de progrès et d’avant-garde ainsi qu’un intérêt à introduire la nouveauté dans son domaine privé.

Dans la ville de Novelda, une nouvelle bourgeoisie urbaine de propriétaires disposant de grands moyens économiques, politiques et sociaux grâce aux richesses obtenues par le développement de l’agriculture, du commerce et des activités financières, impose de nouveaux modèles architecturaux et décoratifs. Ce groupe social cherchait à être entouré de formes esthétiques différentes imprimant la marque personnelle de la famille comme signe de pouvoir et distinction.

Ce type de maisons courtisanes modernistes, présente une distribution correspondant à trois fonctions : la fonction sociale (une entrée, un vestibule, un salon), la fonction privée (une salle de réception, une salle à manger, un cabinet, un bureau, une bibliothèque) et la fonction utilitaire (une cuisine, un lavoir, des toilettes, un bain, un service domestique). Cette structure interne de la maison se complique ou se simplifie selon les couches sociales et leur niveau économique.

Curieusement, dans cette ville se trouvent trois des meilleurs exemples de ce style en terres Valenciennes : La Maison Musée Moderniste (24, Rue Mayor), le Centre Culturel Gómez-Tortosa (6, Rue Mayor) et la Maison Mira (Rue Vicente Sain), ce dernier étant fermé au public (propriété privée)

📞